Home | Contact | Deutsch
Rechercher
Les vidéos, Audio-News et images actuels
NEWS powered by SPORTINFORMATION
Icehockey | 20.05.2012
La Russie bat la Slovaquie et fête son 26e titre mondial

Après deux ans de vacance, la Russie règne à nouveau sur le hockey mondial. En finale à Helsinki, la sélection russe a battu 6-2 la Slovaquie pour fêter son 26e titre de championne du monde.

La Russie des tsars et des stars est de retour. Comme au plus beau temps de la direction victorieuse de Slava Bykov, la sélection russe retrouve le titre mondial après l'intermède de la République tchèque (2010) et la Finlande (2011). Avec deux joueurs d'exception, Evgueni Malkin et Alexander Ovechkin, motivés comme les plus fervents des supporters, la sélection dirigée par Zinedula Bilyaletdinov (ex-Lugano) a survolé cette finale.

Malgré un coup de théâtre après 66'' de jeu lorsque le géant Zdeno Chara - 2m05 sous la toise - surprenait le gardien russe Semyon Varlamov (Colorado Avalanche) d'un missile pris près de la ligne bleue, la Russie n'a pas douté très longtemps. A la 10e minute, Ovechkin produisait un démarrage supersonique qui laissait sur place la défense slovaque avant d'adresser un centre millimétré sur la canne de son coéquipier de Washington, Alexander Semin.

La Russie était lancée. Les Slovaques ont courageusement repoussé les nombreux assauts adverses avec un gardien Jan Laco (Lev Poprad/KHL) qui a longtemps retardé l'échéance. Mais la puissance de feu des lignes russes a fini par faire basculer le match. A la 27e, Alexander Perezoghin (Omsk) marquait d'un tir du revers de la canne. Ensuite, un mauvais dégagement slovaque le long de la bande était transformé en but (34e) par Alexeï Tereshenko (AK Bars Kazan). Moins de 2' plus tard, Semin mettait fin aux espoirs slovaques de revenir en inscrivant le 4-1. La ligne Ovechkin - Datsyuk - Semin fabriquait son troisième but de la soirée dès le début de la dernière période.

A n'en pas douter, les Russes vont tout mettre en oeuvre pour être irrésistibles lors des Jeux olympiques de Sotchi en 2014. Ils sont sur la bonne voie.